SELLIES AVOCAT

HERITEOR

La société HERITEOR est une société qui s'est créée en copiant le fonctionnement des sociétés ARISTOPHIL ou ARTECOSA.

Comme ARISTOPHIL, cette société est aujourd'hui en liquidation judiciaire.

HERITEOR proposait à la vente de parts d'indivisions dans des collections de monnaies anciennes et de timbres rares. Les contrats n'étaient que des copies de ceux proposés par ARISTOPHIL à savoir:

  • Un contrat permettant l'acquisition de parts dans une indivision
  • Un autre contrat de garde et conservation faisant miroiter des rendements très importants

Les rendements promis sont similaires à ceux proposés par la société ARISTOPHIL (plus de 8%).
Comme ses cousines, ARISTOPHIL ou ARTECOSA , HERITEOR n’a aucune obligation de rachat des œuvres tandis que le client a l’obligation de lui proposer la vente de ses collections. Cette solution permet, comme pour ARISTOPHIL d’éviter, notamment, à ces placements d’être considérés comme des produits financiers ou encore d’être provisionnés dans les comptes de la société.

Les conseils du cabinet:

I- Déclarer vos créances et votre propriété

Suite à l'ouverture de la procédure de liquidation judiciaire, les investisseurs HERITEOR  ont deux mois pour déclarer leurs créancesà compter de la publication au BODACC (Bodacc A n°20180099 publié le 27/05/2018), auprès du Mandataire Judiciaire.

Mais surtout, vous disposez d'un délais de 3 mois à compter de ladite publication pour réaliser une action en revendication de propriété. Les parts indivises doivent faire l'objet d'une revendication de propriété.

Si les investisseurs n'effectuent pas rapidement ses démarches, ils risquent de perdre la propriété de leurs investissements. Le cabinet SELLIES propose d'effectuer ces démarches.

II - Organiser la revente de vos biens

Comme pour ARISTOPHIL, un homme de paille a été nommé à la tête des indivisions. Dans le cas d'une procédure de liquidation et sous réserve des démarches de revendications effectuées, vous restez propriétaires des indivisions, c'est à dire des pièces et timbres qui la compose.

Afin d'éviter, comme pour ARISTOPHIL, que les propriétaires perdent le contrôle de leurs propriétéet que des frais importants leurs soient imposés par un administrateur judiciaire, il peuvent se regrouper afin de décider des modalités de gestion et vente de leurs indivisions.

Grâce à un tel regroupement, le cabinet SELLIES avec une association de victimes, a déjà mis en place la vente d'indivisions sans aucun frais pour les investisseurs et dans des conditions privilégiées (comparées à celles imposées pour la vente des autres indivisions) dans le dossier ARISTOPHIL.

III - Porter plainte contre la société

Le cabinet SELLIES vous propose également de porter plainte contre cette société car comme pour la société ARISTOPHIL, il est très peu probable que vous récupériez l'argent investi.

De nombreuses personnes sont mises en examen dans le dossier ARISTOPHIL, le montage étant le même dans ce dossier, il paraît d'autant plus  opportun de porter plainte et de se constituer partie civile.


Pour plus de renseignements,vous pouvez contacter le cabinet SELLIES en envoyant un mail à :
contact@sellies-avocat.com avec comme objet : HERITEOR